GESTION DES EAUX

 
                                    L'EAU...
                                                        C'EST LA VIE...


L'eau est un bien vital. elle est de loin notre bien commun le plus précieux car elle touche aux conditions même de la vie.


La France est divisée en 7 bassins hydrographiques délimités par la ligne de partage des eaux. Nous habitons au sein du bassin Seine Normandie.


Le bassin en chiffres :


Il concentre un nombre d'habitants considérable (17,6 millions), une présence importante d'industries et une vaste surface agricole. Ainsi l'estuaire de la Seine reçoit les rejets de 30% de la population française, de 40% de l'industrie nationale et les pollutions diffuses de 25% de l'agriculture nationale.
Il couvre 1/5 du territoire français et comprend plus de 600 km de côtes et plus de 70 000 km de cours d'eau. Dans notre bassin, 60% de l'eau potable provient des nappes souterraines, le reste provenant des fleuves et rivières.
En Seine Normandie, les 4800 captages d'eau potable produisent 1 515 millions de m3/an. Les 2500 stations d'épuration traitent les eaux usées de 16 millions d'habitants. Le prix moyen de l'eau sur le bassin est de 3,15 euros par m3.
(source SAGE 2015)


Le réseau hydrographique de Carantilly


La commune est traversée par deux rivières de 1ère catégorie :


"la Terrette", elle prend sa source à Cerisy la Salle, ses eaux se joignent à celle de la Taute (affluent de la Vire) dans les marais de Carentan.


"le Lozon", il coule à l'ouest de la commune, il sert de limite entre Carantilly et Cametours. L'étang du château, réaménagé en 1984 par la commune, il est alimenté par la Terrette et de nombreux petits ruisseaux.


De nombreux petits ruisseaux en provenance du sud et de l'ouest alimentent la Terrette.

L'eau potable

La commune de Carantilly adhère au Syndicat Intercommunal Alimentation en Eau Potable (SIAEP) de Montpinchon.
Elle est représentée par 2 délégués:
Monsieur Denis BAZIN, assurant les fonctions de secrétaire du syndicat.
Monsieur Bruno CORON

L'eau distribuée sur la commune provient de captages situés sur le canton de Cerisy la Salle et du SYMPEC, l'exploitation est confiée à la SAUR.


Elle est régulièrement analysée par le laboratoire Départemental d'analyses.
Vous pouvez les consulter.
Si vous avez un doute ou si vous décelez une anomalie sur l'eau qui vous est distribuée au robinet, adressez-vous immédiatement à la Mairie.

 

controle sanitaire controle sanitaire

Contrôle sanitaire

de juillet 2016

Contrôle sanitaire

d'août 2016

 

Les eaux usées


La commune de Carantilly s'est dotée d'une station d'épuration par filtres à roseaux depuis juin 2007.
Le système d'épuration par filtres plantés de roseaux est une technique d'épuration extensive sur cultures fixées. Elle reproduit le processus épuratoire des écosystèmes naturels par la création de zones artificielles.
Les eaux passant sur les filtres à roseaux sont épurées par les bactéries fixées sur les nombreuses racines de roseaux.
Ce procédé d'épuration à faible utilisation d'énergie, facile à entretenir et à forte capacité épuratoire dans le milieu naturel, porte l'eau à un niveau "eau de baignade". Les bassins plantés de roseaux sont étanchées pour éviter les fuites et permettre le contrôle de la qualité des eaux rejetées. La surface nécessaire à prévoir est d'environ 2 à 3 m2 par personne.
L'efficacité des roseaux reste satisfaisante toute l'année.
L'épuration à macrophytes est appliquée en assainissement collectif depuis plus de 25 ans en France et 40 ans au Canada. L'absence de production de déchets résout le problème de gestion des boues des stations d'épuration classiques. Globalement, l'utilisation d'un procédé extensif comme les filtres à roseaux par les collectivités permet, à capacité égale, de réaliser une économie moyenne de 20 à 30% sur les coûts d'investissements. Sur les frais de fonctionnement, les économies atteignent 40 à 50% par rapport aux systèmes d'épuration intensifs.
La station est située à côté du bourg , route de Dangy, sa capacité est de 250 habitants.
Elle est contrôlée régulièrement par le Service d'Assistance Technique Aux Exploitants des Stations d’Épuration (SATESE), organisme qui dépend du Conseil Départemental.
Conjointement, un réseau d'assainissement a été réalisé, il commence à l'entrée de l'agglomérationroute de Marigny, de l'hôtel Lamy route de Cerisy la Salle et au milieu de la côte de l'hôtel Rihouey route de Dangy, il converge vers la station.
Le raccordement à l'assainissement collectif lorsque celui-ci passe à côté de votre habitation est obligatoire, il fait l'objet d'un règlement.

 

reglement assainissement

Règlement de l'assainissement collectif pour la commune de Carantilly

 


Tarifs: (ils n'ont pas évolué depuis sa création)
Taxe de raccordement au réseau: 260 €
Taxe de raccordement au réseau pour les maisons neuves en lotissement: 1000 €
Taxe d'assainissement: 2,50 €/m3
Résidences secondaires: forfait annuel 20 m3
résidences principales: forfait annuel
1 personne: 30 m3
2 personnes: 55 m3
personne supplémentaire: 15 m3 par personne
Au-delà de ces forfaits, application du tarif consommation réelle.
L'assainissement est géré en régie, l'employé communal relève les compteurs d'eau, 2 factures par an sont établies.


Attention!
Il est formellement interdit de diriger les eaux pluviales dans le réseau, de déverser des produits toxiques (huiles de vidange, peinture etc...).


En ce qui concerne le reste de la commune non desservi par le réseau d'assainissement collectif, chaque habitation doit être pourvue de sa propre installation (fosses toutes eaux avec épandage ou mini station).
Les habitants sont contraints de faire réaliser une étude de leur installation. Pour Carantilly la grande majorité a été faite par la société STGS, mandatée par la Communauté de Communes, celle ci ayant la compétence.
A l'issue de ce contrôle, si votre installation n'est pas conforme, vous êtes dans l'obligation d'effectuer les travaux demandés dans un délai de 2 ans, sinon vous êtes en infraction avec la loi. Vous ne pourrez ni louer ni vendre votre bien. Le Maire, responsable de la santé publique peut s'y opposer.
Vous pouvez obtenir des aides de l'agence de l'eau, renseignez-vous auprès de la Communauté de Communes de Canisy.
Jusqu'au 31 décembre 2016, pour faire intervenir le service public d'assainissement non collectif (SPANC), organisme chargé des diagnostiques et des contrôles, vous devez vous adresser à la Communauté de Communes de Canisy.


Les eaux pluviales


Certes, nous sommes dans une région qui est parfois bien "arrosée", mais ce phénomène ne doit pas nous faire oublier que nous devons économiser l'eau.
Comment ?
En raccordant les gouttières à une ou plusieurs cuves de récupération d'eau de pluie, le trop plein sera renvoyé sur le terrain, un ruisseau ou le réseau d'eaux pluviales.
Cette réserve servira à l’arrosage, au lavage des véhicules etc... il vous fera réaliser des économies.


En curant les fossés.
En conservant les mares, les haies et les fossés.
En évitant la pollution, (ne pas traiter les sols avant la pluie,s'orienter vers la solution "zéro phyto").